Au loin à l’horizon, le deltaplane paraît comme un grand aigle avec ses ailes assez imitatrices de l’oiseau éponyme. Et l’envie de tenter le vol surgit instantanément lorsqu’on voit ce spectacle grandiose. Ce sport aérien, vous pourrez aussi l’apprivoiser durant les vacances. Vous aurez tout le temps nécessaire pour prendre votre aise durant votre séjour ! Quels sont les secrets du deltaplane ? Comment se pratique le vol ? Où peut-on pratiquer le deltaplane ? Toutes les réponses à ces questions sont fournies dans cet article.

Qu’est-ce que le Deltaplane ?

Le deltaplane, que l’on connait aussi sous le nom « d’aile delta » est un sport aérien de vol libre dont les ailes sont souples. On désigne par le nom de « vélideltiste » tout pratiquant de deltaplane. Il faut savoir que ce sport intègre déjà le domaine professionnel depuis longtemps et la pratique se fait sous l’encadrement de la Fédération aéronautique internationale.

Pratiquer le deltaplane

Un vol de deltaplane se déroule comme ceci, le pilote est allongé la tête face avant à l’intérieur d’un harnais profilé fixé sur le squelette de l’aile. Pour diriger cet engin, le pilote actionne le trapèze avec la barre de contrôle de gauche à droit ou d’avant en arrière.

Le décollage et l’atterissage

Comme tout principe d’aéronef, le décollage et l’atterissage se font toujours à pied. Le vélideltiste doit trouver une colline ou un point en hauteur pour le permettre de décoller et de planer plus facilement. Une bonne hauteur de départ réduira en outre l’effort physique, notamment la course à pied. En effet, l’aile doit être propulsée au départ.

Où pratiquer le deltaplane ?

Vous recherchez un endroit sécurisé, avec un relief et une météorlogie adaptée pour vos vols en deltaplane ? Nombreuses sont les régions qui peuvent vous permettre de réaliser votre rêve tout en admirant de magnifiques paysages, à savoir le Rhône Alpes, le Midi-Pyrénée et la Haute-Savoie.

Leave a Comment